La prise en charge de votre formation

Votre formation peut être prise en charge en partie ou dans sa totalité par votre organisme collecteur, que vous soyez employeur, salarié, travailleur non salarié ou auto entrepreneur.

TBFormation est référencé notamment auprès de: AFDAS FIFPL FONGECIF OPCALIA ...

 VOUS ÊTES EMPLOYEUR

Quel que soit l’effectif de votre entreprise, vous devez, chaque année, consacrer un montant minimum de contribution au titre de la formation.
Pour favoriser votre formation et celle de vos salariés, diverses aides peuvent, sous certaines conditions, vous être accordées.

Pour vous

En tant qu’employeur, vous pouvez bénéficier du financement de votre propre formation dans des conditions différentes selon que vous êtes :
salarié de votre entreprise

Les frais liés à votre formation pourront être financés par l’Opca ou l’Opacif dont dépend votre entreprise.
travailleur non salarié

En tant que travailleur non salarié (profession libérale, commerçant…), vous pouvez bénéficier, selon les conditions fixées par votre Fonds d’assurance formation, du financement de votre formation.

Votre chambre consulaire peut également vous accompagner dans votre démarche.

Pour en savoir plus, contactez votre FAF et/ou votre chambre consulaire.

Pour vos salariés

Vous pouvez proposer à vos salariés de réaliser une formation dans le cadre du plan de formation de votre entreprise.
Vous pouvez également être amené à répondre à une demande de financement d’une formation émise par un de vos salariés dans le cadre du droit individuel à la formation ou du congé individuel de formation.

VOUS ÊTES SALARIÉ

Dans le cadre du compte personnel de formation (CPF) vous capitalisez, sous certaines conditions, 24 heures par an jusqu’à 120 heures, puis de 12 heures jusqu’à la limite de 150 heures au total. Pour un temps partiel, les heures sont calculées à due proportion du temps de travail effectué.  Droit individuel à la formation (DIF)

Si la formation se déroule hors du temps de travail, ou si elle vise l’acquisition du socle de connaissances et de compétences, ou lorsqu’elle fait suite à un abondement complémentaire de 100 heures, vous n'avez pas besoin de l’autorisation de votre employeur.

Si la formation est suivie en tout ou partie pendant le temps de travail, vous devez obtenir l’accord préalable de votre employeur. Ce dernier doit vous notifier sa réponse dans un délai de 30 jours. L’absence de réponse de l’employeur vaut acceptation.

Dans tous les cas nous pouvons vous conseiller, n’hésitez pas à nous contacter.

Toutes les mesures concernant la formation professionnelle des salariès sur le site emploi.gouv.fr

Consultez votre compte formation

Contactez-nous :